Bouffon du temps révolu

verhaeren

Composition de Cochonfucius

Le vieux farceur à la face lunaire
Est invité dans le château d’azur ;
On a fixé des tentures aux murs
Pour accueillir ce seigneur débonnaire.

Au ciel d’argent montent les cerfs de gueules,
Dans le cellier mûrit le vin nouveau ;
Faites rôtir à la broche les veaux,
Vous donnerez aux valets ce qu’ils veulent.

Rieurs, mangeurs, à la lueur des flammes,
Autour du pitre assemblés pour un soir :
Ne dites point que l’homme est sans espoir,
Quelques bons mots font la joie de son âme.