Dans les parages de l’inframonde

inframonde

Composition de Cochonfucius

Pour entrer au souterrain,
Pas de clé ni de serrure ;
Mais faut savoir l’écriture
Du grimoire souverain.

Le trident garde la porte
Sans que le tienne un gardien,
Il vous frappe pour un rien,
Ne parlez pas à voix forte.

Le chien, le lion, le cheval
Poseront des devinettes
Aux réponses pas bien nettes :
Ils tricheront, c’est normal.

Pour visiter les tréfonds
De ce jardin des supplices,
Mieux vaut être le complice
Des dragons et des griffons.