Bloc de jade

de-jade

Composition de Cochonfucius

La verte pyramide a l’air de contenir
Une momie de soie, occupée à se taire ;
D’ailleurs, nul n’entendrait son propos solitaire,
Car elle use de mots qu’on ne peut définir.

Ô coffre de sinople empli de souvenirs !
Ils sont la source vive où je me désaltère ;
Qu’importe que le sens en devienne mystère
Lorsqu’il vient, à minuit, à mes songes s’unir.

Volontiers l’on croirait, en étant misérable,
Que la pierre sera, pour le moins, secourable ;
Comme jadis, parfois, le regard d’une soeur.

Pyramide de jade, étonnant sortilège,
Qui sait si ton trésor s’alourdit ou s’allège ?
Inconnu comme il est, j’en aime la douceur.