Une éclaircie

néaucité_stdenis2_730x480

Il survient dans l’hiver un soupçon de printemps ;
Le soleil nous sourit sur les façades claires.
Les vendeurs du marché mènent mieux leurs affaires,
Les pigeons des trottoirs roucoulent plus longtemps.

Les passants du dimanche et leurs jeunes enfants,
C’est ce temps radouci que, toujours, ils préfèrent ;
Un empan de ciel bleu n’est pas pour leur déplaire,
Ni Phébus de Borée pour un jour triomphant.

Aux étals rutilants les plus beaux fruits se dorent,
Répandant autour d’eux leur parfum qu’on adore ;
Les clients, semble-t-il, ne se font pas prier.

C’est ainsi qu’au village on poursuit cette vie,
Ni trop loin du réel, ni trop approfondie :
Car il n’est pas trop froid, ce jour de février.