Une voie

tumblr_me3f23E93s1rdgexeo7_1280

Toile de Jia Lu

Non, n’écoute pas
Ces maîtres-illusionnistes ;
N’en tiens aucun compte.

Tu dois écouter
La brise
Et l’oiseau
Et les océans.

Deviens toi-même,
Deviens libre,
Vole bien haut dans le ciel.

C’est un dur chemin
Où l’on te meurtrira
Et te diabolisera,
Où de toi l’on médira.

Mais en devenant une ombre,
Tu auras la délivrance
De ton esclavage ;