Sagesse des miroirs

deformant

Composition de Cochonfucius

Le miroir déformant altère et transfigure
La face des vivants, réels ou inventés :
Mais tu ne dois par lui te laisser démonter,
Ce n’est qu’une amusette où se plaît la nature.

Le miroir déformant peut bien, par aventure,
Offrir à nos regards l’illusion de beauté ;
Le plus souvent, pourtant, on en est mal traité,
Car de nos traits il brosse une ignoble peinture.

Donnons-lui hardiment les plus nombreux sujets
Dont il fabriquera les plus plaisants objets ;
Même d’un monument se rira son audace.

On lui trouve pourtant un rival sous les cieux,
Qui souvent vient nous voir quand nous nous faisons vieux :
C’est notre ami Chronos ; oui, c’est le temps qui passe.