Foin des résolutions

julieBosley(1)

Toile de Julie Bosley

C’est encore une année où nous suivrons nos pentes :
Au jardin de paresse est le gazon plus vert,
Et tout jeu plus joyeux s’il est un peu pervers ;
Plus que digne moitié, l’âme se veut amante.

Qui aime être sérieux, qu’il le dise et le chante ;
Mais ce n’est pas cela qui nous chauffe en hiver,
Cela ne pourra point enchanter l’univers !
Que notre fantaisie soit ici triomphante,

Comme en hiver surgit l’inattendu soleil
Au temps où tous le croient perdu dans le sommeil,
Comme au coeur de la nuit rit l’insolente lune ;

Que de roses lueurs brillent nos horizons,
Que des sonnets nouveaux chantent la déraison
Capable d’éloigner la sagesse importune !