Un doux rêveur

sphinx

Composition de Cochonfucius

Le fils du charpentier, sans fureur et sans rage,
Nous a, frères humains, de nos maux déliés,
Et consolés aussi, pauvres humiliés,
Ce dont, jusqu’à ce jour, nous lui rendons hommage ;

Pour son action sur Terre, il obtint l’avantage
D’être, comme un bandit, les pieds et poings liés,
Conduit vers le trépas, devant ses familiers,
Des terrestres démons le volontaire otage.

Un sphinx avait jadis, dans sa rude ferveur,
Posé cette question à notre doux rêveur :
— Pour défendre le bien, faut-il que quelqu’un meure ?

L’ascète avait souri jusqu’au fond de ses yeux,
Disant : –S’il advenait, ce Royaume de Dieu,
Crois-tu qu’il semblerait une humaine demeure ?

Advertisements