Lapin de cristal

lapin-tout-blanc

Composition de Cochonfucius

Robert ayant chanté dans les temps de galère
Gagne la sympathie du lapin transparent
À qui souvent il dit un poème marrant,
Un madrigal subtil, une fable légère.

Le lapin lui apprend l’amour des catastrophes,
Le sens du minéral, l’humour du végétal ;
Il lui dévoile aussi son âme de cristal
Et lui récite un psaume aux immortelles strophes.

Ils portent tous les deux des boucliers de sable
Où parfois se reflète une lune d’argent ;
Les proverbes farceurs que tous deux vont forgeant
Font rire queques trolls, sans être impérissables.

Advertisements