Plantation

plantation

Composition de Cochonfucius

Rosiers que j’ai plantés sous la lune livide,
Je vous vois resplendir ainsi que des flambeaux ;
Vous ornez de couleurs ce jardin presque vide,
Salués au matin par le cri du corbeau

Qui rate rarement ce rendez-vous avide.
Un rocher près de vous, calme comme un tombeau,
Prend au soleil levant des airs de pyramide ;
Au fond du ciel se traîne un nuage en lambeaux.

Le chien creuse le sol pour trouver un trésor
(On ne sait s’il y croit, ou s’il en doute fort).
Nous sommes dans les jours où tout prend bien racine.

Au loin j’entends glapir mon compère goupil
Qui viendrait voir mes coqs, n’était le grand péril :
Volaille est vigoureuse, à Sainte-Catherine.