Flânerie, mode d’emploi

12f5904b4f2c91f117545278b033b6f2

D’avoir fort peu à faire, il tire son plaisir,
Le flâneur, ce lambin, cet homme de loisir.
Plusieurs fois dans un jour, il traîne, il se délasse ;
Il le faisait déjà quand il allait en classe.

Certes, ce n’est pas lui qui se hâte en marchant ;
Lent et majestueux comme un soleil couchant,
Il suit les boulevards pour tenter l’aventure
D’avoir, pour son dîner, un grand plat de friture.