Vagues tièdes

cadre-Guillaume

Composition de Cochonfucius

Immense est l’océan, et du maître-nageur,
Il faut le constater,  vaste est la bienveillance.
La baignade avec lui, c’est un instant majeur ;
À l’écouter parler, on prend de la vaillance.

Retenez la leçon : la vague est pleine d’eau,
Laquelle, notez-le, est fréquemment humide ;
Oui, mais quel grand bonheur de nager sur le dos
À minuit, le regard perdu dans l’air limpide !