Au fil de l’eau

saint_michaels_creek

Dans la friche est un ruisseau
Et j’y vais remplir mon seau.
Un merle, au milieu des feuilles,
Voit des choses qu’il recueille.

Au point le plus chaud du jour,
Quand le soleil se fait lourd,
Grand silence de la pie :
Peut-être est-elle assoupie.

Quand la vigne porte fruit,
On entend d’étranges bruits,
On ne sait ce qui arrive :
C’est, tout simplement, la grive.

Mes lecteurs, si vous pouviez
Planer, tels des éperviers,
Vous survoleriez la friche
Et d’images seriez riches !