René voit des lucioles

20130129205913

René Char, dans la nuit, voit des lueurs qui volent :
C’est le temps de l’année où brillent les lucioles.
Tel, sur un fond de vase, un vaisseau naufragé,
Il laisse reposer son esprit ravagé.

Il se souvient pourtant d’un étonnant tumulte,
Comparable à celui que font les catapultes
En lançant des rochers sur les châteaux des dieux
Sans même fracturer l’un de leurs rêves bleus.

Que faire ? Aller flâner dans le trèfle obscurci,
Laissant, pour quelque temps, à d’autres le souci
De gérer proprement cette vie évasive,
Traversant une époque un peu morte, un peu vive.