Magie incertaine

jpg_apollinaire-poet-of-mystification-m-d-magazine-march-1967-caricature-by-picasso

Caricature de Picasso

Guillaume a fréquenté quelques devineresses
Faisant parler le roi, la dame et le valet.
Mais il ne savait point ce que cet art valait,
C’est un fait bien connu, les cartes sont traîtresses.

Même un tour qui a lieu dans le bourg de Céret
N’apporte en général aucune certitude ;
Lire l’ombre ? Mais ça dépend des latitudes.
Autant interroger les oiseaux des guérets.

Fracasser le miroir, renverser la salière,
Poser à la renverse une miche de pain,
N’ayez point peur de ça, vous savez, mes copains,
Qu’il n’est nul résultat des magies coutumières.

Il est temps d’annoncer aux foules stupéfaites
Que le long fil du temps ne suit aucun chemin,
Qu’on ne peut rien tirer des lignes de la main
Et que seul le silence (et encore !) est prophète.