Haïku de printemps

07

Toile de Alphonse Mucha

Veille du printemps :
Les commerçants du marché
Ont la joie au coeur.

Canal au printemps,
Reflétant le vol des mouettes
Et les fleurs d’un arbre.

Les fleurs sont bien loin
mais le soleil est très chaud
les yeux bien fermés…

La friche, au printemps,
Produit, sans nul jardinage,
Des jardins sans murs.

Si j’étais un druide,
J’indiquerais au printemps
Où sont les abeilles.

Dans l’eau du canal,
Reflet du soleil de mars
Frémissant au vent.