Vieux phénix

phoenix_by_psyfrostcosplay-d5wmh1a

Illustration de  Psyfrostcosplay

Une dernière fois, tu rêves sur ta branche.
Le jardin est paisible, où mûrissent les fruits,
La ville est endormie au matin, c’est dimanche
Et le jour est ici moins bruyant que la nuit.

Une dernière fois, tu rêve sur ton arbre
Vers lequel ne viendra nul renard, nul trompeur ;
Le jardin est orné d’un Apollon de marbre
Qui semble t’admirer de ses beaux yeux rêveurs.

Ce temps est revenu : tu as lu tous les livres,
Il n’est plus temps de rire, il n’est plus temps de vivre :
Un phénix mûr se doit de savoir s’endormir.

C’est, une fois de plus, le temps des belles flammes
Qui dansent dans le vent comme danserait l’âme…
(Si l’on pouvait danser au moment de mourir).