Robert le triton

You-2-4053

Toile de Frederic Leighton

Robert est doux comme un ondin ;
Il est l’amant d’une sirène
Qu’il traite de muse et de reine,
Robert, ce joyeux baladin.

À l’heure où le pluvian rusé
Adresse des propos futiles
À son client, le crocodile,
Robert boit du bon vin rosé.

Ensuite, il offre des étoiles
À la sirène, ainsi qu’un jeu,
Puis encore un monde neigeux,
Puis un navire aux lourdes voiles,

Puis six autres vaisseaux de fer
Et des matelots pleins d’audace ;
Le plus solide, un brise-glace
Qu’assembla jadis Lucifer.

Robert fabrique des savons
Avec des ingrédients magiques ;
Car ce bateleur énergique
A tous les dons, nous le savons.

Cette sirène de Robert
N’est point mentionnée par la presse ;
C’est le fait d’une enchanteresse
D’être invisible, comme l’air.