Dupanloup voit une ondine

dupanloup-ondine

Composition de Cochonfucius

Le père Dupanloup, non loin d’une rivière,
Faisait une excursion, profitant de l’été.
Une femme apparut : ça le fit sursauter.
Or, c’était une ondine, et pour lui, la première.

Elle se tenait là, ni modeste ni fière,
Ne dissimulant point son étrange beauté.
L’évêque se sentit de désir transporté :
On lisait dans ses yeux sa muette prière.

Belle, venez vers moi, vous pourriez trouver pire,
Si vous me recevez, si vous daignez m’élire,
Jamais n’aurez tenu un si charmant oiseau.

Monseigneur, ce n’est point que me manque l’envie,
Ou que du haut clergé je me montre ennemie ;
Mais j’aime un petit troll, qui est vraiment plus beau.

Advertisements