Vers le ponant

laoren

Lao-Tseu, s’éloignant des bourgs et des cités
Avec un buffle gris pour unique fortune
Vers l’Occident suivit les ornières communes ;
L’animal l’emmenait, nullement agité.

Il n’allait point quérir une divinité,
Il n’était point pressé de dettes importunes ;
Il savait qu’au lointain brille la même lune ;
Il partait sans angoisse et sans curiosité.

Un garde frontalier, le trouvant peu loquace,
Demanda qu’il laissât au papier une trace
De l’étrange savoir qu’il avait longtemps tu.

Dans le poste de garde, il s’en donna la peine
Jour après jour dictant (sa voix était sereine)
Un livre intitulé « La Voie et la Vertu ».