Innombrables trésors

The harem dance, oil on canvas, 65 x 115 cm

Toile de Giulio Rosati

Verlaine voit un décor
D’argent, de nacre et d’opale ;

De verres pleins à ras bord,
De fruits et d’esclaves pâles,

De chansons et de musique,
Même, de métaphysique.

Son désir se fait ardent,
Au réel plus ne se plie ;

Et le voici gambadant
Au gré d’une vraie folie.

Pourquoi serait-il prudent ?
Cette muse est trop jolie.