Robert le druide

Masson_automatic_drawing

Dessin automatique André Masson

Robert le magicien lit dans l’esprit des femmes ;
Il y voit scintiller la pierre du désir.
Capturant ses reflets, il les range à loisir
Dans un écrin de fer où sont aussi des flammes.

Puis son esprit charmeur traverse les murailles
Ou bien s’y répercute ainsi que les échos
Des hurlements d’un diable et des chants monacaux ;
Dans le coeur de la pierre il grave un texte en Braille.

Or, tout cela prend fin dans l’eau d’une cascade,
Tout n’était qu’illusion, délire en embuscade.