Méditation sur un air de guitare

1227_1bb_king

Faut-il être un amoureux
Pour être un bon guitariste ?
Sans doute, un amoureux triste ?

Au contraire, un homme heureux ?

Faut-il que l’amour résiste ?
Ou qu’il soit un peu mourant ?
(et que, pourtant, il insiste ?)

Ou bien, Eros dévorant
Devrait commettre un ravage ?
(Il fait cela, c’est courant).

Faut-il qu’on tourne une page
Pour qu’Eros, ce polisson,
Nous inspire une chanson ?

Sont-ce les amours bizarres
Qui font sonner la guitare ?