Premières paroles de Lao-Tseu

Laugh Buddha

Photographie de Bernard Oh

Tracer la voie n’est la rendre éternelle ;
Si le Néant au Début sert de nom,
L’Être au vivant servira de surnom.
Ne cherche point d’essence universelle :

La goutte d’eau, la modeste étincelle
Que pour si peu de chose nous tenons,
Sont l’une et l’autre un robuste chaînon
De la subtile harmonie naturelle.

Celui qui sait, qu’il se garde d’écrire
Ou que ce soit pour nous donner à rire :
Celui qui rit n’a point perdu son jour.

Parole utile, elle est rarement claire ;
Parole sage, elle est parfois vulgaire,
Mais le silence est le meilleur discours.