Souvenirs de régiment

jbb

Photographie de JBB (tous droits réservés)

J’avais bien l’air d’un clown, en tenue militaire.
Sur tous ces vieux portraits, je vois un pauvre gars
Dont l’uniforme n’est que dépouille précaire :
Oui, je fus un soldat, mais pas un bon soldat.

Promenant mes galons dans les cours des casernes,
J’ai servi de bouffon pour de vieilles badernes ;
D’autres fois, je m’ornais d’un déguisement noir
Que, certes, mes parents trouvaient plaisant à voir ;
Aux champs, je revêtais la parure guerrière
Pour aller m’embusquer au fond d’une clairière.

Si j’avais conservé ce funeste attirail,
J’en ferais, au jardin, quelques épouvantails.