Lueur du prisme

drinking_alone_by_moonlighta_poem_by_li_bai

Peinture chinoise

Saveur de ce poème en mon coeur transparent :
N’allons point nous livrer à la mélancolie,
Le bonheur chante en nous comme l’eau d’un torrent,
Mon âme va cherchant une rime jolie.

N’allons point nous livrer à la mélancolie !
Moi, dont l’esprit jamais ne fut trop pénétrant,
Mon âme va cherchant une rime jolie
Et la brise au jardin dansant et murmurant…

Moi, dont l’esprit jamais ne fut trop pénétrant,
Je souris à chacun dans ma douce folie,
Et la brise au jardin, dansant et murmurant,
Où je me suis assis sur la pierre polie…

Je souris à chacun dans ma douce folie ;
Je souris de tracer ce vers qui me surprend
Où je me suis assis, sur la pierre polie ;
Je sais que, quelquefois, ce jardin me comprend.

Advertisements