Mary Hamilton

Mary_Hamilton_Svedomsky

Toile de Pavel Svedomskiy

Chez Mary Hamilton, on vit venir la Reine.
« Mary, levez-vous donc. À présent, dites-moi
Où est allé l’enfant dont j’entendais la voix. »
« Un navire ai choisi pour lui, ma Souveraine,

Et l’ai livré aux flots que hante la sirène,
À la grâce de Dieu, qu’il nous garde en sa loi. »
« Mary, vous n’avez point agi en bonne foi ;
Si l’enfant eût vécu, j’eusse été sa marraine,

Mais en ville, aujourd’hui, je crois que nous irons,
N’écoutez en chemin ceux qui vous maudiront. »
Mary, un bref instant, se pose en suppliante,

Puis prend sa robe blanche et son collier doré
Que tout à l’heure, en ville, elle veut arborer ;
Elle marche au supplice, à-demi souriante.