Lune verte

Ben-Davidson

Sculpture de Ben Davidson

Chaque homme à son prochain aimera faire un don,
Lorsque d’un astre vert les nuits seront hantées ;
La joie, la liberté seront partout chantées,
Les mauvais sentiments seront à l’abandon

Quand la lune sera verte.

Verte comme l’oiseau que l’on nomme verdier,
Verte comme le sont quelques forêts lointaines,
Ou comme une émeraude au collier de la reine,
Comme au front d’un grand homme un immortel laurier.

Quand la lune sera verte,

Verts seront les jardins de la fraternité,
Verts les tombeaux fleuris des villages de France,
Verts les petits lézards emplis de nonchalance ;
Nos jours seront tissés de plaisirs enchantés

Quand la lune sera verte.