Une amie

chi-lin-nunnery

Une amie avec nous chemine
Des jours, des ans,
Puis disparaît ;

Mais ne disparaît point son rire,
Ses mots, sa voix
Quand vient le soir.

Il n’y a pas de fleuve froid,
Rien que la terre
De nos jardins.