Reflet dans une vitre

reflected

Photographie: Mtlawleyshire

Aux vitres du salon, les fleurs sont à l’envers ;
Leurs teintes, semble-t-il, sont un peu plus obscures.
Le froid dans le reflet porte-t-il sa morsure ?
On y voit, en tous cas, les couleurs de l’hiver.

Ce jardin dépouillé ne manque point d’allure.
La note dominante y est toujours le vert,
Même s’il se décline en des tons moins divers,
Même s’il semble atteint, par endroits, de brûlures.

On y rêve la nuit, auprès d’une lanterne
(Ceux qui font confiance à leur chaleur interne) ;
Le ciel est traversé, parfois, d’astres tombants.

Sous la nuée nocturne ou sous la lune blême,
La chouette avertit, de sagesse l’emblème,
De ne pas prendre froid, à minuit, sur ce banc.