Plaisirs

varengeville

Photographie de JBB (droits réservés)

De tant de doux plaisirs ma vie fut étoilée !
Des chemins de hasard, des livres à foison,
Nourriture et boisson franchement avalées,
Je n’ai point trop souffert de la rude saison.

Des rayons de soleil entre les giboulées,
Un jardin ramenant de belles floraisons,
Mille pages d’album, de sonnets constellées,
Des compagnons venant de tous les horizons.

Au milieu du gazon, la tendre pâquerette
Illumine le jour, tout en restant discrète,
Et nous fait oublier la façade en béton.

Partageant le café, la libraire voisine
Sourit en découvrant l’album de Mélusine
Qu’elle vient de sortir d’un énorme carton.