Étrange passion littéraire

erato

Toile de Edward John Poynter

Étrange passion littéraire !
Toutes les douleurs de l’amour,
Mais aucun de ses bons retours.
(Et cela, sur fond de lumière).

Tel un oiseau crépusculaire
Qui se déplace d’un vol lourd,
Ou voit planer sur les bois sourds
L’âme du sombre Piaf-Tonnerre.

Il ne sent point de lassitude ;
Son coeur n’est point devenu rude,
Il se souvient des bons moments.

Sur fond de tristesse éternelle,
Il produit cette ritournelle,
Comme on s’en envoie, entre amants.