Homme de plume

chaud

Composition de Cochonfucius

Maître Gecko, trouvant un jour une lectrice,
L’installe dans son lit (car c’est presque l’hiver) ;
Le lendemain matin, ce barde, toujours vert,
Dédie un madrigal à son admiratrice.

Sa plume va tout droit, ne grince ni ne crisse,
Il nous dit l’essentiel au long de quelques vers :
L’amour, et les regrets qui en sont le revers,
Ce qu’il faut de douleur pour qu’une âme mûrisse.

Son amie par-dessus son épaule découvre
Les mots qu’il a tressés, les horizons qu’il ouvre ;
Ses battements de coeur aux rimes font écho.

Dans le petit matin, la frémissante muse
Médite, baignée par la lumière diffuse,
Ton séduisant pouvoir, ô plume du Gecko !

Advertisement