La vie dans le jardin

kenyon cox lilith
Toile de Kenyon Cox
 
Adam demande à Dieu de créer une femme.
Dieu répond : «Il me faut réfléchir, de sang froid,
Pour savoir si cela sert le bien de ton âme ;
Mais de le demander, tu en as bien le droit.»

Dieu, ayant réfléchi, dit : « Qu’est-ce que tu aimes,
Adam, chez une femme ?» Adam reste pensif,
Car il n’a pas beaucoup travaillé sur ce thème ;
Il sent qu’il ne faut pas se montrer impulsif.

Dieu dit : « La tâche n’est, certes, pas trop banale ;
Si je la réussis, ça fera des jaloux. »
Il se met au travail, il s’active, il s’emballe,
Il fait une poupée qui n’est pas mal du tout.

Et voici la plus douce entre les créatures,
À qui le serpent chante aussitôt un couplet :
« Serpent, tu viens de Dieu, dit-elle, j’en suis sûre ;
Tu viens me signaler ce qui vraiment lui plaît.»

La suite, on peut la lire en un énorme livre,
Enluminé pour les délices de nos yeux,
Et qui nous dit comment mourir, et comment vivre
(Mais parfois, on ne sait si ce livre est sérieux).