Souvenirs moroses

Edvard-Munch-1895

Toile de Edvard Munch

Des souvenirs, nulle autre chose,
Ni très vivants, ni vraiment roses,
Je ne sais pas d’autres histoires
La lune est triste et la nuit noire

Puis à chaque fois que vient l’heure
De minuit sans nul bruit je pleure
La porte n’est qu’en trompe l’oeil
Tous mes souvenirs sont en deuil

Ma vie tu étais un combat
Mais à présent la nuit est là
Qui me désole et me désarme

Il n’est plus temps de se mentir
Toujours ces mauvais souvenirs
Ma vie tu es remplie de larmes.