Celle qui m’a changé de vie

Ballade

Toile de Pierre Auguste Renoir

Celle qui m’a changé de vie,
Je veux rester dans son regard,
Car ma vie d’errance est finie,
De solitude et de départs.
Notre jardin connaît nos coeurs,
C’est le but de nos seuls voyages,
C’est un ciel ouvert au vogueur
Quand l’amour fait rage.

Mon âme qui était flétrie
Et qui semblait d’un vieux routard
Ne s’endort plus dans les prairies,
Dans les temples, ni dans les bars ;
Bien sûr, j’ai cultivé des fleurs…
Mais j’aime mieux nos jardinages
De grands câlins et de bonheur
Quand l’amour fait rage.

Nous sommes deux anges qui prient,
Non pas au ciel, mais au plumard.
Nous sommes deux gamins qui rient,
Arrivant à l’école en r’tard…
Et plus rien ne nous fera peur :
J’ai mon courage et ton courage
Et ceux de tous les autres coeurs
Où l’amour fait rage.

Princesse, un pauvre chercheur
Maladroit de son langage
Te doit ce mot de valeur :
Que l’amour peut être rage.

************************************************