La plaine aux odeurs de thym

Van Gogh

Toile de Van Gogh

La plaine aux odeurs de thym
Que le soleil d’été dore
Est emplie de chants sonores
Comme un immense jardin,

Chaque dimanche matin,
Les villageois, dès l’aurore,
S’en vont l’admirer encore,
Ah, quel plaisir enfantin !

Les femmes agenouillées
Dans la douce odeur mouillée,
Les moutons et les chevaux,

Les chambres aux vieux rideaux,
Les papillons qui se posent,
L’immense douceur des choses..

Je veux en parler, je n’ose…