Aloysius de la nuit

gaspard

Assemblage de Cochonfucius

La lune en haut du ciel peigne sa chevelure :
L’espace est inondé de cent reflets d’argent.
Le gnome sur le toit vanne l’or trébuchant
Et la fausse monnaie tombe comme épluchures.

« Foin de la lune » a dit le fou dans un murmure,
Puis il a récolté les jetons affligeants
(On est moins délicat lorsqu’on est indigent),
Espérant acquérir remède à la froidure.

La lune en se couchant évoque un froid soleil ;
Le gnome trie l’argent dans un demi-sommeil,
Sa balance de cuivre aux bougies s’illumine.

L’on peut même observer, sur un vitrail qui luit,
Un être vagabond égaré par la nuit :
Au coeur du labyrinthe, un escargot chemine.