Paul voit un roi

464px-Paul_Scarron_2

Portrait anonyme

Scarron se fout du roi, et du ministre aussi.
Si le malheur du temps fait le bonheur de l’hôte,
Scarron, si sage et fou, sera heureux, sans faute,
Sur son large fauteuil paisiblement assis.

De guerre et gouvernance, il n’a point le souci,
Mais de bonne salade et de bonne entrecôte,
Et d’un bon seau à glace et d’un bouchon qui saute,
Et que le pain, surtout, ne soit point trop rassis.

Scarron, j’aime ta plume, elle est d’un joyeux drille,
J’imagine ton oeil qui de malice brille
En demandant au roi de cueillir un melon.

Tu as ta belle humeur, le monarque a la sienne,
Et tu te fous du roi, mais qu’à cela ne tienne,
Le roi aime s’asseoir pour rire en ton salon.