Moréas voit une bouteille

The happy Violinist

Toile de Gerrit Van Honthorst

Il a, ce petit vin, des couleurs épatantes.
En plus, sur l’estomac, il n’est pas bien méchant.
Il peut rendre bavarde une langue hésitante
Et conduire une fille à des aveux touchants.

Rien de tel qu’un godet pour bien reprendre haleine,
Pour chanter ses amours en des vers fulgurants,
Pour que chacun se marre ainsi qu’une baleine
Et pour faire surgir des couplets hilarants.

Remets-en donc un peu, puisque mon verre est vide,
Remplis aussi le tien, car tu en es avide,
Le vin, dit le poète, induit la joie au coeur,

Qu’il soit jeune et fruité, ou sombre et vénérable,
Qu’il soit bu par un riche ou par un misérable,
Des tristesses du jour, ce nectar est vainqueur.