Heredia voit un orfèvre

Shunga_hidden_cat_Kuniyoshi

Shunga de Utagawa Kuniyoshi

Quand vint la Saint-Éloi, ils furent trois orfèvres
Invités à dîner chez un autre bourgeois,
Orfèvre lui aussi. Installés sous son toit,
Dans des breuvages forts ils ont trempé leurs lèvres.

Le plus ivre des trois dit « Foin des plaisirs mièvres !
Car nous leur préférons l’orgie de bon aloi. »
Chacun put éprouver leur amoureux émoi,
Leur rut démesuré, leur priapique fièvre.

Ils ont honoré la maîtresse de maison,
La demoiselle aussi, et même le patron
Qui ne s’attendait point à pareille aventure ;

Ils convoitent le chat, qui aussitôt s’enfuit ;
On les vit sous la lune, au milieu de la nuit,
Poursuivant l’animal au long de la toiture.