Saint Nicolas et le Diable

Two-clowns_oeuvre_grand

Toile Jelena Savic

Saint Nicolas, ce jour, s’est montré matinal,
À tous ceux qu’il a vus, a fait joyeuse mine,
A loué leurs travaux, a goûté leur cuisine,
Qui mieux qu’un saint pourrait se montrer amical ?

Le diable en a parfois assez de l’animal.
Mais Nicolas n’est point de ceux qu’on élimine,
Ni de ces petits saints qu’un grand souffle extermine,
Donc le diable en patience a dû prendre son mal.

Tard le soir, ils seront tous les deux au café,
Diable et saint de décembre, ensemble réchauffés,
Partageant le plaisir sacro-saint de la piste.

Vieux qu’ils sont devenus, ne savent plus pourquoi
Un machin les sépare, aux couleurs de la loi,
Pas plus qu’ils n’ont noté depuis quand il existe.