Sept Bouddhas

goryeo

Peinture bouddhiste goryeo

Le Bouddha vert parmi les bêtes prend naissance ;
Le Bouddha rouge, auprès des malfaisants esprits.
Le Bouddha jaune en nous montre son coeur épris,
Le Bouddha bleu parmi les demi-dieux s’élance.

Le Bouddha blanc aux dieux apporte l’espérance,
Le Bouddha violet va chez les fantômes gris.
Ce que le Bouddha noir en dernier lieu m’apprit,
C’est que je dois marcher jusqu’à ma délivrance.

Il convient à chacun d’être vaillant et sage,
De pratiquer toujours un vertueux langage,
De garder loin de soi la discorde et l’ennui.

Les sept Bouddhas, parlant comme d’heureux poètes,
Ont apporté la paix à cent mille planètes
Et ne cessent d’oeuvrer, ni le jour, ni la nuit.