Partage vespéral

Draupadi_and_Pandavas

Illustration du Mahabharata

Vivre dans un jardin de femme polyandre,
Est-ce ma vocation, au temps de mes vieux jours?
Je crois bien discerner quelques arguments «pour»,
Des oiseaux, quelques fleurs, l’arrosoir, l’herbe tendre.

Avec mes co-maris, parviendrai-je à m’entendre?
Pourrai-je avec l’un d’eux vivre le grand amour?
Quelqu’un nous verra-t-il, en nos plus fiers atours,
Le dimanche matin à l’église nous rendre?

L’idée n’est pas absurde, et la polyandrie
Divisant la faveur d’une douce chérie
A déjà fait la joie de plusieurs Esquimaux.

Je note donc cela au titre des possibles,
Cela consolerait mon petit coeur sensible
Si, avec trois messieurs, je partageais mes maux.