Morte saison

man-seated-by-a-window-1907

Toile de Marcel Duchamp

Le jardin ne craint pas de voir tomber de l’eau,
Cela ragaillardit nos braves escargots ;
Dans le froid matinal, un vieil oiseau murmure ;
Je l’entends, sans sortir de sous ma couverture.

Le temps change en douceur, et non pas en sursaut.
L’oiseau à l’escargot ne donne pas l’assaut.
De ce jardin, livré à rêveuse nature,
Les verts foisonnements, ce matin, me rassurent.

Je me verse un café, contemplant la terrasse,
Les rochers que l’hiver, parfois, couvre de glace,
Le coin de vitre où dort un papillon de nuit.

L’escargot ne prend pas le deuil des feuilles mortes,
Lorsque l’hiver s’en vient, il clôt sa ronde porte ;
Il ne proteste point, quand la chaleur s’enfuit.