Icare

scholar

Toile de Domenico Feti

Certains jours, l’univers nous séduit en esprit,
Se montre cohérent, se laisse un peu connaître,
Offre quelques aspects dont nous nous rendons maîtres…
D’autre jour, obstiné, il demeure incompris.

Je ne suis pas de ceux qui veulent à tout prix
Comprendre ce qu’on voit aux multiples fenêtres.
Je ne suis pas de ceux qui veulent sonder l’Être.
Je veux juste classer le peu que j’ai appris.

J’aimerais surmonter l’inquiétant désarroi
Qu’induit l’opacité de certaines parois,
Même si nous savons qu’elle n’est qu’apparente;

Savoir si le cosmos, sur ses bords, est ouvert
Aux abords cristallins de nouveaux univers:
Déchiffrer ce grimoire aux pages transparentes.