La pure insignifiance

Nonceptual-Painting-65-Insignificance

Art de Dan Barret

Voici quatorze grains de pure insignifiance
Dont tu peux, si tu veux, te faire un chapelet.
Ça n’eût pas convenu au moine Rabelais
Qui sa science voulait assortie de conscience.

La cause est que je n’ai pas assez de patience
Pour fignoler le vers, la strophe ou le couplet,
Et je m’arrête vite à la forme qui plaît
A mon esprit futile et à mon insouciance.

Peu importe après tout, c’est écrit sur du vide,
Cela ne sonne pas plus que la voix timide
D’une grenouille verte installée dans un puits.

Dans des temps très anciens j’aurais été un barde,
Mais ici-bas je suis une plume bavarde
Espérant la lumière en plein coeur de la nuit.

Advertisements