Un coeur oisif

Noon--Rest-from-Work-(after-Millet)

Toile de Vincent Van Gogh

Qu’il fait bon ne rien faire au long des jours d’été !
Soit que le ciel s’attriste, ou bien qu’il s’ensoleille,
Soit que l’esprit s’agite, ou bien qu’il s’ensommeille,
Que le corps soit assis, ou sur ses pieds planté.

Moins de dossiers à voir, d’affaires à traiter,
Je peux dans mon jardin observer les abeilles
Ou me désaltérer du nectar de la treille,
Cultivant ma langueur et mon oisiveté.

Oisif aussi sera ce qui me sert de coeur,
Mais je n’y songe pas avec trop de rancoeur,
Doux comme la passion en seront les vestiges.

Restent trois mots écrits, rangés dans un tiroir,
Reste un peu d’émotion dans la douceur du soir,
Et parfois, dans la nuit, un semblant de vertige.