Muse

009567W5_l

Toile de Eric Greitens

Muse qui souffre et qui s’égare,
Reste l’invitée du chemin…
Sans doute je suis un barbare
D’en parler sur ce parchemin.

Bateau tenu par ses amarres,
Libre ni ce jour ni demain ;
Jamais la main qui tient la barre
Ne la donne à une autre main.

Navire ne prenant la route
Que vers le rivage du doute
Dont il ne sait point retourner.

Ce poème est écrit en marge
D’un assez lourd cahier des charges
Que je n’ai pas droit d’ajourner

Advertisements