Le drapeau noir

Le Drapeau Noir

Toile de Magritte

Le fils du charpentier s’est changé en corbeau
A la noirceur duquel rend hommage un drapeau.
C’est l’étendard de ceux qui le pouvoir conchient,
Et c’est le noir fanion promettant l’anarchie.

Révolte et anarchie, retenez bien ces mots,
Nos armes ne seront pacifiques rameaux :
La servile tribu ne peut être affranchie
Qu’en secouant très fort sa structure avachie.

Et vous qui espérez dans notre obéissance,
Vous n’en trouverez plus, mais de la résistance :
Vous ne garderez nulle illusion de pouvoir.

Un jour, nul ne pourra son semblable soumettre,
Un jour, nul n’aura plus ni de dieu ni de maître,
C’est ce jour attendu qu’on nomme le grand soir.

Advertisements